FANDOM


Tom Clancy's Splinter Cell: Double Agent se consacre à une page sombre de l'histoire de Sam Fisher. Après la mort de sa fille et n'ayant plus rien à perdre, il accepte la plus dangereuse mission de sa carrière : une opération sous couverture dans un groupe terroriste américain : la JBA

La mission en Islande : le point de départModifier

Toujours au sein d'Echelon 3, Sam est chargé avec son coéquipier Hisham Hamza d'infiltrer une fonderie en Islande appartenant à Rahim Kadir, un trafiquant d'arme notoire. Après être entré dans l'usine et s'être séparé, Sam rencontre pour la première fois le chef de la JBA, Emile Dufraisne, qui souhaite acquérir au plus vite une nouvelle arme détenue par Rahim Kadir. En piratant un ordinateur, Sam découvre que cette arme est du mercure rouge, une substance permettant de miniaturiser des bombes nucléaires grâce à du plutonium. Alors qu'il vient de récupérer la liste des contacts du trafiquant d'arme et qu'il s'apprête à aller le capturer, Lambert ordonne aux deux hommes d'abandonner la mission. Sam refuse catégoriquement et Lambert lui explique alors qu'il s'agit de sa fille. Dans l'hélicoptère qui le ramène d'Islande, Sam apprend la terrible nouvelle : sa fille Sarah a été renversée par un chauffard ivre et est décédée. C'est le début de la chute aux enfers pour le Splinter Cell.

L'infiltration de la JBAModifier

Sam n'a plus de femme ni d'enfant à protéger, il accepte donc la pire mission de sa vie. Après un braquage raté, il atterit dans la prison d'Etat d'Ellsworth, où se trouve également Jamie Washington , un membre important de la JBA. Ils se rapprochent tous les deux et conçoivent de s'évader ensemble pour ensuite permettre à Sam de rejoindre l'organisation de son nouvel "ami". L'évasion a lieu grâce à une émeute provoquée par deux agents d'Echelon 3, qui perce aussi le mur de la prison pour permette à Sam et Jamie de s'échapper. Les deux hommes peuvent alors rejoindre la Nouvelle-Orléans pour parler à Emile Dufraisne et pour permettre à Sam d'intégrer la JBA. 

Si Emile contrôle l'organisation, un homme semble vouloir prendre le contrôle : Cole Yeagher. Dufraisne décide d'envoyer Sam parler à Yeagher pour en savoir plus et après l'entretien, Fisher parvient à s'infiltrer dans la zone interdite du Q.G de la JBA. Il récolte de nombreuses informations sur les membres principaux de l'organisation et notamment un mail de Yeagher adressé à un associé de la JBA, lui proposant de tuer Emile et de prendre sa place. Sam [le joueur] peut alors soit adressé le mail à Lambert (ce qui causera l'exfiltration de Yeagher pour interrogatoire) ou à Emile (ce qui renforcera la couverture de Sam et condamnera Yeagher). 

Les premières missions au sein de la JBAModifier

Pour savoir qui a volé le mercure rouge en Islande, Emile prévoit de braquer un train de fonds bancaires et ordonne à Sam d'interroger le chef de gare puis de le tuer ; à l'inverse, Lambert exige que Sam épargne les civils. Durant toutes les missions, Sam devra gérer la balance entre le objectifs assignés par Echelon 3 et la JBA pour garder sa couverture et la confiance de son agence. Le détournement du train est un succès (malgré la mort de plusieurs civils, ce qui déplait fortement à Lambert) et Emile possède maintenant suffisamment d'argent pour connaître l'auteur du vol en Islande. Il se procure alors un premier appareil au mercure rouge qu'il prévoit de tester sur un navire de croisère au large de Cozumel, au Mexique.

Le navire de croisière embarque plus de 2000 personnes et les ordres de Lambert sont évidemment d'éviter l'explosion de la charge. Le détonateur est le téléphone d'Enrica Villablanca, une agente de terrain de la JBA. Williams, le directeur d'Echelon 3 prévient la police mexicaine d'un risque d'attentat, causant à Sam un problème majeur dans sa progression jusqu'à la salle des machines. Une fois là bas, Enrica pose la bombe et fait également tomber son téléphone, laissant à Sam le choix de lui rendre sans rien toucher ou d'y implanter un virus pour saboter la mise à feu de l'engin (ce qui causera une discussion musclée entre lui et Emile). 

La révélation du planModifier